All-Ireland 2014

lundi 27 mai 2013

Du sommet des collines

La bataille de Ballybofey, considérée comme une finale de province avant la lettre a permis au champion en titre du Donegal de se poser en patron et d'affirmer à ceux qui pouvaient encore émettre quelques doutes quant à leur capacité à reproduire un niveau de jeu comparable à celui de l'été dernier, qu'ils serait bel et bien l'équipe à abattre de ce 124ème All Ireland.
Ce d'autant plus que deux éléments majeurs (Lacey derrière et McHugh devant), d'abord annoncés comme partants, débutaient sur le banc.
La pelouse extrêmement grasse et la pluie tombant en début et en fin de match n'ont pas aidé au développement d'un football de haut niveau et la première période s'avérait plutôt équilibrée, Tyrone se montrant même assez inefficace sur des positions de tirs avantageuses.
L'inévitable McFadden, meilleur buteur et scoreur de la dernière édition,  plaçait à la 32ème une frappe imparable sur un long ballon magnifiquement dévié dans la course par McBrearty.
Le premier tournant de ce match donnait l'occasion à l'équipe de Jimbo McGuiness de rentrer aux vestiaires avec 2 points d'avance (1-06/ 0-07).
Au retour,  Tyrone débutait fort et égalisait grâce à deux points de Cavanagh et Justin McMahon,  hélas pour Tyrone et pour la qualité du match, ces points furent les derniers pour eux avant...le temps additionnel!  32 minutes de black out, étouffés par la défense des hommes des collines, et abandonnés par la réussite, notamment le gardien Niall Morgan,  ne passant pas ses free kicks, et même McHugh refusant un but à Peter Harte à 5 minutes de la fin, les jeux étaient faits depuis la 52ème et le but du remplaçant Wherity servi par une percée de McBrearty, passeur décisif pour la seconde fois, l'exclusion de Joe McMahon a dix minutes du terme achevant définitivement les minces espoirs de retour pour les "red hands".
Au final, on regrettera les conditions difficiles (terrain gorgé d'eau, pluie en début et fin de match), et la terrifiante inefficacité de Tyrone, aussi bien au shooting que sur free kicks,  tant on aurait aimé voir Donegal bousculé dans ses derniers retranchements, dommage aussi que Tyrone est basculé en seconde période dans le dirty play.
Mais cette équipe de Donegal,  sans se montrer fulgurante, sait appuyer quand il faut où il faut et s' offrir un matelas de points suffisant pour ne pas avoir à trembler dans le money time.
Dans le Munster, les deux ogres de la province (Cork et Kerry) ont vécus , comme attendu , un weekend très confortable.
Cork n'aura eu besoin que de sept petites minutes en première mi-temps pour régler le compte de Limerick , un laps de temps suffisant aux deux débutants O'Rourke et Hurley ainsi qu'à Pearse O'Neill, ce dernier à la conclusion d'un joli mouvement collectif,  pour inscrire les trois buts d'une victoire écrasante (0-08/3-17).
Tipperary aura offert un peu plus de résistance dans le temps,  sans faire beaucoup mieux que Limerick sur le plan de l'écart final (-17 contre -18).
Arrivé à la pause à -7 , sans avoir inscrit de points dans le jeu mais sans avoir encaissé de but, Tipp va céder une première fois, trente secondes après la reprise sur un but de O'Dongoghue excellent hier. Courageux, les bleus et or du "premier county" restent dans le match avant de céder,  laissant plus d'espaces qu'il n'en faut à une machine de l'épaisseur de Kerry (2-19/0-08).
En battant Sligo d'une petite unité,  la formation Londonienne a écrit un morceau d'histoire dimanche après midi à watford,  arrachant sa première victoire dans la compétition depuis...36 ans!
Leur dernier succès remontait en effet à 1977 et une qualification aux dépends de Leitrim, équipe qu'ils retrouveront d'ailleurs en 1/2 finale du Connacht le 23 juin prochain.
Le but de Lorcan Mulvey, inscrit en première mi-temps se sera avéré décisif,  the "exiles" résistants au retour en boulet de canon des joueurs de Kevin Walsh, Sligo trouvant même les montants lors des ultimes secondes (1-12/0-14),
la sensation du weekend.
Dans le Leinster,  en attendant les débuts de Dublin dimanche prochain,  Louth a, de façon assez surprenante, pris la mesure (1-16/1-06) d'un faible Laois terminant à 14, et sur les ailes d'un duo offensif impressionnant (Brian White & Shane Lennon).
Louth retrouvera Wexford en quarts du Leinster dans quinze jours.
Wicklow , relégué sans avoir remporté le moindre match en NFL ce printemps est l'autre qualifié du weekend dans cette province, victorieux à l'arrachée de Longford (1-15/0-16).
Le but inscrit par Sean Furlong, big man du jour pour Wicklow, en tout début de deuxième période  fait la différence.
Il s'agira d'une autre paire de manches en quart de finale où Wicklow sera opposé à Meath.
La dernière info de ce dimanche de gaelic est venue du Mayo, large vainqueur de Galway dimanche dernier,  et la nouvelle est rude pour le comté qui devra se passer de son milieu offensif central, Cillian O'Connor,  blessé à une épaule à l'occasion d'un match inter-clubs du championnat du comté opposant son équipe de Ballintubber à Claremorris samedi soir.
Élu meilleur jeune footballeur de l'année en 2011 et 2012, il avait été désigné meilleur joueur du weekend passé.
D'après le communiqué du club, il semble souffrir du même type de blessure que celle qui l'avait tenu éloigné des terrains durant six mois depuis la dernière finale du All Ireland en septembre. Il devrait passer un scanner jeudi et coach James Horan saura alors si il doit se passer de son jeune prodige offensif pour le restant de la saison.
Un coup dur pour lui qui venait seulement de récupérer les éléments clés de son attaque,  Andy Moran et Allan Dillon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire