All-Ireland 2018

lundi 28 mai 2018

Finales ibériques, on prend les mêmes...




Le quatorzième championnat ibérique se tenait samedi à La Corogne, et les galiciens continuent de courir après leur premier sacre national chez les garçons, puisque les Madrid Harps ont conquis un cinquième titre consécutif (le neuvième au total), cette année aux dépends de l'Estrela Vermelha (Le club de Santiago de Compostela).

Les Madrid Harps champions pour la 5ème année de suite



Les deux équipes s'étaient déjà jouées en phase de poules pour une victoire madrilène 0-08/0-04.
Les Harps viendront ensuite facilement à bout des Valencians avant de se défaire en demi-finale d'une équipe de Irmandinhos Estrada (1-09/0-03) handicapée par l'absence de cinq titulaires.
Les locaux de Fillos de Breogan, battu de trois points en demi-finale par l'Estrela ont pour l'occasion fait leurs adieux à leur coach emblématique Pedro Vilariño.

Les filles de Breogan (La Corogne) sacrée pour la troisième fois

Le championnat féminin devient en revanche une affaire proprement galicienne, puisque pour la troisième année de suite, les fillas de Breogan, vice championne d'Europe, remportent le titre face à Estrela Vermelha qui se hissait pour la première fois en finale de l'épreuve reine du football gaélique féminin espagnol et venait dix jours plus tôt de soulever la coupe de Galice.

Resultats


Championnat féminin (finales élite)
Phase de groupe
Fillas de Breogán 1-06 / 0-05 Barcelona Gaels
Madrid Harps 1-04 / 3-01 Herdeiras de Dhais
Fillas de Breogán 4-05 / 0-02 Auriense
Madrid Harps 1-04 / 0-10 Estrela Vermelha
Barcelona Gaels 3-07 / 0-04 Auriense
Herdeiras de Dhais  1-05 / 3-02 Estrela Vermelha

Phase éliminatoire 
Demis Finale: 
Fillas de Breogán 2-09 / 0-04 Herdeiras de Dhais
Estrela Vermelha 5-06 / 3-09 Barcelona Gaels

3e/4e: 
Herdeiras de Dhais 1-10 / 0-03 Barcelona Gaels

FINALE: 
Fillas de Breogán 3-10 / 1-04 Estrela Vermelha

Classement final:
1. Fillas de Breogán (La Corogne)
2. Estrela Vermelha (St.Jacques de C.)
3. Herdeiras de Dhais (Lalin-Pontevedra)
4.Barcelona Gaels
5. Madrid Harps
6. Auriense


Championnat masculin (finales élite)
Phase de groupe 
Madrid Harps 0-08 / 0-04 Estrela Vermelha
Irmandinhos A Estrada 2-10 / 3-09 Barcelona Gaels
Madrid Harps 7-15 / 0-04 Valencia San Vicent
Irmandinhos A Estrada 2-09 / 1-06 Fillos de Breogán
Estrela Vermelha 4-08 / 1-05 Valencia San Vicent
Fillos de Breogán 5-06 / 0-09 Barcelona Gaels

Phase éliminatoire 

5e/6e: Valencia San Vicent 3-02 / 1-07 Barcelona Gaels

Demis-finale: 
Madrid Harps 1-09 / 0-03 Irmandinhos A Estrada
Estrela Vermelha 1-10 / 1-07 Fillos de Breogán

3e/4e: 
Fillos de Breogán 1-02 / 1-05 Irmandinhos A Estrada

FINALE: 
Madrid Harps 1-12 / 2-02 Estrela Vermelha

Classement final:
1. Madrid Harps
2. Estrela Vermelha (St Jacques de C.)
3. Irmandinhos A Estrada 
4. Fillos de Breogán (La Corogne)
5. Valencia San Vincent
6. Barcelona Gaels

Le palmarès chez les hommes:

Année                    Champion      
2005Madrid Harps
2006Costa Gaels - Marbella
2007Barcelona Gaels
2008Madrid Harps
2009Barcelona Gaels
2010Madrid Harps
2011Sant Vicent Valencia GAA
2012Madrid Harps
2013Barcelona Gaels
2014Madrid Harps
2015Madrid Harps
2016Madrid Harps
2017Madrid Harps
2018Madrid Harps

Et chez les filles: 

Année                  Champion
2008Barcelona Gaelettes
2009Madrid Harps
2010Madrid Harps
2011Madrid Harps
2012Madrid Harps
2013Barcelona Gaelettes
2014Madrid Harps
2015Madrid Harps
2016A Coruña Fillas de Breogán
2017A Coruña Fillas de Breogán
2018A Coruña Fillas de Breogán


Tirage au sort du 1er tour des qualifs

Le tirage au sort du 1er tour des qualifiers (tableau de rattrapage pour les éliminés en championnats provinciaux) a été effectué ce matin dans les studios de l'émission "Morning Ireland" sur RTE radio one par le resonsable de l'organisation des compétitions Feargal McGill et l'ancienne star de Kerry, Colm Cooper.





Trois équipes évoluant en Division 1 en 2018 y prenaient part (Mayo, Tyrone et Kildare).

Sachant que le tirage était intégral, Mayo peut s'estimer heureux, tandis que les deux chocs opposeront Derry à Kildare et surtout Meath à Tyrone. Ces matchs se joueront le week-end des 9 et 10 juin prochain.

Meath et Tyrone lors de leur dernier affrontement en 2015


À savoir:
* Les royals n'ont plus battu Tyrone depuis le 4 août 2007 en quart de finale du All-Ireland.
* Le dernier match entre ces deux formations date de juillet 2015. Tyrone s'était imposé de deux points au deuxième tour des qualifs.
* Derry s'était imposé d'un point en D2 de la League face à Kildare (1-18/1-17) lors de leur dernier affrontement.
* Limerick et Mayo ne se sont affrontés qu'à deux reprises au cours de l'histoire pour autant de victoires de Mayo (la seule fois en championship en 2002 pour une victoire d'un point).
* Louth et Londres se retrouveront pour la première fois depuis...un siècle.
* Deux affiches inédites en championship, Offaly-Antrim et les voisins Wexford-Waterford ne sont jamais rencontrés.

dimanche 27 mai 2018

Résultats et analyse d'un weekend de foot gaélique

 Leinster:  Dublin en mode "cruise control". Kildare et Meath au tapis


Les derniers quarts de finale provinciaux se jouaient ce week-end, et le Leinster a réservé deux sacrées surprises avec les éliminations des deux habituels candidats à la finale provinciale (Dublin excepté), Meath et Kildare, respectivement sortis par Longford (0-14/0-16) et Carlow (1-10/2-14).
Deux petits tremblements de terre dans la province, puisque Longford n'avait plus battu Meath en championship depuis 1982 et surtout pour Carlow qui a pris le meilleur sur Kildare pour la première fois depuis...1953. 
Dublin, a comme prévu taillé Wicklow en pièces (4-25/1-11) soit 37-14, et retrouvera Longford en demis. L'autre demi, qui verra Laois et Carlow s'affronter, sera très indécise.
En cas de victoire, Laois remettrait un pied en finale provincial pour la première fois depuis 2007. Mais pour Carlow, il s'agirait d'un exploit à l'échelle du siècle, puisque les "mangeurs d'oignons" n'ont plus disputé une finale du Leinster depuis...1944! L'année de leur seul titre provincial en senior face à Dublin.

Turlough O'Brien, la fierté retrouvée de Carlow



Le boulot entrepris depuis l'arrivée de Turlough O'Brien (en 2014) est absolument impressionnant.
D'autant que le chantier qu'il dût affronter à son arrivée ne l'était pas moins. Ce grand amoureux de vélo, et des routes de pèlerinage (la Via Francigena ou le chemin de St Jacques qu'il a parcouru en deux roues à plusieurs reprises), auteur d'un guide sur le cyclisme dans le Sud- Leinster, est un pur produit du comté.
Personnage affable et attachant, O'Brien faisait parti ( en tant que remplaçant) de l'équipe d'Eire Og, double finaliste du All-Ireland des clubs en 1993 et 1996.

Dès 2014, il accepte d'intégrer le staff d'Anthony Rainbow à la condition de maitriser l'entrainement, et après le départ de ce dernier au cours de l'été suivant, il devient naturellement le numéro un.
2014 fut probablement l'annus horribilis d'un comté qui vient de finir à la dernière place de D4 avec trois petits points.
A ce moment là, la situation est assez catastrophique pour que certains au sein même du board envisage très sérieusement un destin à la Kilkenny à plus ou moins long terme, à savoir la non présentation d'une équipe de football dans la catégorie senior.
Lentement mais surement, O'Brien remet le football sur un pied d'égalité avec le hurling, ranime les liens avec l'université de Carlow IT , et surtout redonne l'estime de lui même à un comté méprisé et considéré comme le plus faible du pays (avec Wicklow). O'Brien va travailler Carlow au corps, le board, les joueurs, le fans et jusqu'aux habitants eux même. 

Le temps lui est laissé, il faut dire que Carlow en dispose à profusion, et les premiers résultats significatifs arrivent en 2017. Carlow remporte sa première victoire en championnat du Leinster depuis six ans face à Wexford avant de s'incliner logiquement mais la tête haute face au mighty dubs.
Les qualifs vont permettre à l'équipe au maillot rasta de dégommer Londres et Leitrim avant de s'incliner de deux petits points face à Monaghan.
2018 est l'année de la première montée en D3 de la league depuis...1982. Et ce championship débute comme dans un rêve, avec une convaincante victoire face à Louth (2-17/0-12) puis ce dimanche face à Kildare.
Et lorsque O'Brien déclare en riant "Nous sommes sur la voie sacrée vers le super 8!", on peut se demander si il ne commence pas à croire, ne serait ce qu'un peu à sa boutade.

Donegal domine Derry dans le derby du nord ouest


Un grand Patrick McBrearty et deux buts de Hugh McFadden (en première) et Cian Mulligan (deuxième) ont offert au hills une place en demi-finale provinciale où Donegal retrouvera Down.

Rien que de très logique certes, mais Donegal a trouvé le moyen d'impressionner sur le fond, retrouvant ses antiques vertus défensives et son efficacité, ne tapant son premier "wide" qu'à la 28ème minute. Au poste de gardien, Shaun Patton s'est révélé un convaincant successeur à Paul Durkin, notamment sur kickouts.



Qualifs, les "malheureux" élus


Qui dit fin des quarts de finale provinciaux, dit premier tour de barrage. On connait les noms des seize équipes qui en découdront pour ne pas quitter définitivement la scène les 9 et 10 juin prochain, et il y à du beau monde:

Londres, Mayo, Wexford, Louth, Offaly, Westmeath, Kildare, Meath, Wicklow, Limerick, Waterford, Cavan, Armagh, Antrim, Derry et Tyrone.

Tirage au sort demain matin.


 

 

dimanche 20 mai 2018

Tournoi de Toulouse, si près...si loin.


Le Paris Gaels indétrônable (crédits: twitter du Paris Gaels)




Le championnat fédéral 2018 s'est achevé hier par un tournoi de Toulouse ultra disputé, et comme attendu, d'un niveau extrêmement élevé. Retour sur le dernier majeur de la saison avant les grandes finales nationales qui se tiendront à Lyon dans un mois.



Ça se joue vraiment à peu de choses une saison, une passe inspirée ou un poil trop longue, un tir jugé dedans ou dehors pour quelques centimètres, un arrêt décisif ou un attaquant qui fait trembler les filets, et cela s'est encore vérifié hier au stade Sordelo.

Paris réalise donc le grand chelem après avoir gagné en février à domicile, en mars à Clermont et le mois dernier à Niort. 6 matchs, 6 victoires, parfois dans la douleur, mais toujours avec une impressionnante force défensive et cette aptitude à "sentir le match" comme personne, savoir quand rétrograder en côte ou quand mettre un coup d'accélérateur pour doubler. Le lot des grandes équipes.
Pour la Provence, c'est la récompense logique d'un saison splendide. Vainqueurs à domicile du premier tournoi de leur histoire pour la St.Patrick, les joueurs de La Fare étaient parvenus à limiter les dégâts à Niort pour s'offrir le droit de jouer leur place en D1 sur ce tournoi haut garonnais. Mission accomplie.
Les provençaux auront laissé deux matchs en cours de route, deux fois face à Paris, deux fois pour deux petits points (comme en demi finale à Aubervilliers au mois de février), mais la victoire au courage face à Bordeaux en demi leur ouvre les portes de l'élite, une grande première.
À chacun sa bête noire. Si celle de la Provence est Paris, celle des bordelais cette saison est bien...Provence. Mais cette troisième défaite en trois confrontations ne prive pas pour autant le Burdigaela de la deuxième place de fédérale et d'une deuxième qualification consécutive pour les finales de D1 France, la quatrième en cinq ans.
Car passée la déception de la défaite à l'issue d'une rencontre à couteaux tirés face au GF Provence, les girondins ont superbement redressé la barre pour dominer Clermont en demi et s'offrir la troisième place du tournoi.

Du côté des bougnats, la déception est évidemment immense. Clermont rêvait de réaliser la passe de trois après avoir participé aux finales D1 en 2016 et 2017. Un peu courts face à Paris en demi et payant les efforts accumulés avec un effectif limité en nombre quoique riche en talent, les auvergnats ont doucement décliné pour terminer à la 4ème place, tant du tournoi que du championnat.
Clermont vise maintenant la reconquête d'un titre de D2 remporté pour la dernière fois en 2015 à Guerande.
Si ils seront favoris de ces finales de D2, les clermontois auront quand même fort à faire, car outre les formations bretonnes, Toulouse ne rêvera que de revanche à Lyon.
Sur leurs terres et après une saison blanche, les toulousains pouvaient légitimement croire en leurs chances. Mais il s'en est fallu de trois trois rien, contre Bordeaux d'abord (0-06/1-04), puis surtout contre Clermont lors du match décisif pour sortir de la phase de groupe (1-06/1-06).
Oui, décidemment, une saison se joue à si peu de choses....
Derrière ce big five, la formation B du Paris Gaels, longtemps d'un niveau équivalent à l'équipe A, voudra refaire le coup de 2016. La deuxième équipe parisienne avait cette année là pris le meilleur sur Bordeaux pour remporter le titre de champion de France honneur (D2).

Encore un cran en dessous, on retrouve les admirables dragons niortais, champions de D2 en titre. Battus trois fois et logiquement par Clermont, Toulouse et Bordeaux, Niort n'est jamais "largué", ne lache jamais un match face à des formations pourtant supérieures. Les niortais décrochent une 7ème place méritée en battant Lyon d'un petit point en match de classement.
Des lyonnais qui comme les azurréens sont parfois capables de très beaux passages, mais trop courts en effectif pour esperer tenir la distance dans un tournoi si long et au niveau aussi élevé.
Mention enfin au club Bordelais qui, seul avec Paris aura aligné une formation B sur tout les tournois, chapeau!

Quatre semaines nous sépare du grand feu d'artifice national qui se tiendra dans la capitale des gaules...ou presque (Villeurbanne). Quatre semaines pour peaufiner ou inventer de nouvelles mises en place, pour entretenir la flamme ou la ranimer, quatre semaines pour rêver.


Les résultats complet et le classement final,

Poule A

Paris A 4-06 - Paris B 0-02 (18-2)
Provence 7-04 - Lyon 1-01 (25-4)
Paris A 4-08 - Bordeaux B 1-02 (20-5)
Paris B 1-09 - Lyon 1-01 (12-4)
Paris A 0-07 - Provence 0-05 (7-5)
Paris B 1-03 - Bordeaux B 0-06 (6-6)
Provence 4-06 - Bordeaux B 1-02 (18-5)
Paris A  2-11 - Lyon 1-02 (17-5)
Provence 1-08 - Paris B (11-3)
Lyon 3-08 - Bordeaux B (17-3)

Classement:

 ________________________________________________
1. Paris A | 4V -0N- 0D | 10-32 (62) - 2-11 (17)| +45
2. Provence | 3V- 0N- 1D | 12-23 (59) - 2-13 (19)|+40
------------------------------------------------------------------------
3. Paris B  | 1V- 1N- 2D |  2-17 (23) - 6-21 (39)| -16
4. Lyon | 1V- 0N- 3D | 6-12 (30) - 10-27 (57)| -27
5. Bordeaux B | 0V- 1N- 3D| 2-13 (19) - 12-25 (61)| -42



Poule B

Bordeaux A 6-07 / Azur 0-01 (25-1)
Clermont 2-04 / Niort 0-03 (10-3)
Bordeaux A 1-04 / Toulouse 0-06 (7-6)
Clermont 3-09 / Azur 0-01 (18-1)
Toulouse 2-04 / Niort 0-04 (10-4)
Bordeaux A 1-03 / Clermont 0-03 (6-3)
Toulouse 3-05 /  Azur 0-05 (14-5)
Bordeaux A 0-07 / Niort 0-02 (7-2)
Clermont 1-06 / Toulouse 1-06 (9-9)
Niort 1-05 / Azur 0-03 (8-3)

Classement :

_______________________________________________
1. Bordeaux A | 4V- 0N- 0D| 8-21 (45) - 0-12 (12)| +33
2. Clermont | 2V- 1N- 1D| 6-22 (40) - 2-13 (19)| +21
---------------------------------------------------------------------
3. Toulouse | 2V- 1N- 1D| 6-21 (39) - 2-19 (25)| +14
4. Niort| 1V- 0N- 3D| 1-14 (17) - 4-18 (30)| -13
5. Azur| 0V- 0N- 4D| 0-10 (10) - 13-26 (65)| -55


Phase finale


9-10e place

Bordeaux B / Azur ?-?

7-8e place
Niort 1-06 / Lyon 1-05 (9-8)

5-6e place
Toulouse 4-07 / Paris B 0-04 (19-4)

Demis-finale
Paris A 1-07 / Clermont 1-05 (10-8)
Provence 0-10 / Bordeaux A 0-08 (10-8)

3-4e place
Bordeaux A 2-06 / Clermont 0-05 (12-5)

FINALE
Paris A 1-06 / Provence 1-04 (9-7)


Classement du tournoi  majeur de Toulouse (et points attribués)

1. Paris A....25pts
2. Provence...20pts
3. Bordeaux A...16pts
4. Clermont.....13pts
5. Toulouse......11pts
6. Paris B........10pts
7. Niort............9pts
8. Lyon.............8pts
9. Azur............7pts
10. Bordeaux B......6pts

Classement général final du championnat fédéral 2018:

1. Paris A.....76pts
2. Bordeaux....55pts
3. Provence.....52pts
---------------------------------------
4. Clermont.....50pts
5. Paris B........38pts
6. Toulouse....37,5pts
7. Niort........32pts
8. Lyon........28pts
9. Bordeaux B....26pts
10. Azur.......23,5pts
11. Angers...18pts
12. Lille......8pts
13. Berry...5pts
14. Naïves....4pts


Résumé de la saison 2018:


 
 

  





Tournoi de Paris                Tournoi de Bordeaux

1er: Paris A                           1er: Bordeaux
2ème: Paris B                        2ème: Toulouse
3ème: Provence                    3ème: Niort


Tournoi de Provence        Tournoi de Clermont  
1er: Provence                      1er: Paris A
2ème: Bordeaux                 2ème: Clermont
3ème: Azur                          3ème: Paris B


Tournoi de Niort               Tournoi de Toulouse

1er: Paris A                         1er: Paris A
2ème: Clermont                 2ème: Provence
3ème: Bordeaux                3ème: Bordeaux



samedi 12 mai 2018

Championship 2018- Munster: le preview



Trophée: Munster Senior Football Cup
Tenant du titre: Kerry (79 titres)
Comté le plus titré: Kerry

Les cinq dernières finales:

Année Champion Finaliste 
2017Kerry 1-23Cork 0-15
2016Kerry 3-17Tipperary 2-10
2015Kerry 2-15 1-11 (Replay)Cork 3-12 1-6 (Replay)
2014Kerry 0-24Cork 0-12
2013Kerry 1-16Cork 0-17


Quatre des cinq dernières finales du Munster ont opposé Kerry à Cork (toutes remportées par Kerry), et l'édition 2017 n'a pas fait exception à la règle. Les deux comtés exercent un quasi droit de préemption sur les deux places de finalistes.

Si Il existe une rivalité authentique ou une sorte d'équivalent de classico dans le football gaélique, Il est là. Les deux équipes se sont affrontées à 115 reprises en championship (Kerry dominant largement avec 71 victoires pour 33 victoires à Cork et 11 nuls).
Mais la récente montée en puissance de Clare et surtout de Tipperary, combinée au déclin incontestable de Cork , laisse entrevoir d'autres options dans un avenir proche.


Au même titre que Dublin dans le Leinster, même si l'écart de niveau est un peu moins criant, Kerry est depuis un certain temps, intouchable dans son près carré du Munster.
À plus forte raison avec la baisse de niveau des rebels.
Kerry bénéficie d'un boulevard, et probablement pour un bon moment.
D'autant que le reservoir à talents est sans limite dans le kingdom, et que la génération à venir est certainement l'une des plus prometteuses de l'histoire du comté.

Côté Cork, 2015 fut une année bascule. Cette année là, Les rouges sont en finale de D1 et poussent Kerry à un replay en finale provinciale.
Mais les espoirs nés de ce bon début de saison s'écrasent sur Kildare au 4ème tour des barrages. Une désillusion qui vient en définitive confirmer le lent déclin amorcé depuis le dernier titre en All-Ireland en 2010.
En 2016, Cork descend en D2 et y sera encore l'an prochain.

Entre temps, la nature ayant horreur du vide, les prétendants alternatifs se sont déclarés.
Tipperary plus habitué aux succès en hurling, a  tenté de capitaliser sur sa superbe année 2016, marquée par une demi-finale de All-Ireland.
Le premier county est remonté en D2 en 2017 et vient de réaliser une league assez solide (4ème).
Clare, autre bastion du hurling, s'affirme comme un challenger à ne pas négliger. Surprenants quart de finaliste du All-Ireland 2016, et installés en D2 depuis cette même année, les hommes de Colm Collins s'estiment à juste titre en mesure de rallier ce fameux et si convoité top 8.

Waterford et Limerick pourraient du coup paraître détachés dans le Munster, mais il n'en est rien. 
Les premiers passèrent à un petit point de taper Cork dès les quarts de finale en 2017,  Limerick s'inclinant par le même écart et au même stade de la compétition face à Clare.

En dehors de l'intouchable Kerry donc, tout ou presque paraît envisageable dans une province dont la compétitivité au niveau national croît d'année en année.

Fionn Fiztgerald et Johnny Buckley (Kerry), champions 2017




Pronostic:

Champion: Kerry

Finaliste: Tipperary


Calendrier:

19 mai: Quart de finale: Tipperary - Waterford, au Semple Stadium de Tipperary

19 mai: Quart de finale: Clare - Limerick, au Gaelic Grounds de Limerick

26 mai ou 2 juin : Demi-finale: Cork - Tipperary/Waterford

3 juin: Demi-finale: Kerry - Clare/Limerick, au Fitzgerald Stadium de Killarney

23 juin: Finale


Le bracket:


Quarts de finale
Demis-finaleFinale 
Colours of Clare.svg Clare
Colours of Leinster Council.svg Limerick
Colours of Leitrim.svg Kerry
Colours of Cork.svg Cork
Colours of Roscommon.svg Tipperary
Colours of Monaghan.svgWaterford

Championship 2018- Ulster: le preview



Trophée: Anglo-Celt Cup
Tenant du titre: Tyrone (15ème titre)
Comté le plus titré: Cavan (37 titres)

Les cinq dernières finales:

Année ChampionFinaliste
2017Tyrone 2-17             Down 0-15
2016Tyrone 0-13Donegal 0-11      
2015Monaghan 0-11Donegal 0-10
2014Donegal 0-15Monaghan 1-9
2013Monaghan 0-13Donegal 0-7



La province du Nord est depuis une dizaine d'années, réputée la compétitive et la plus disputée des quatre.
Et c'est encore globalement le cas, mais exception faite de la saison dernière, qui avait vu Down sortir Monaghan en 1/2, les surprises se font rares en Ulster, et les trois grosses cylindrées se taillent la part du lion depuis 10 ans (Tyrone 4 titres, Donegal 3 titres, Monaghan 2 titres, Armagh 1 titre gagné en 2008).
La baisse de niveau à Armagh et surtout Derry, ainsi que la difficulté de Cavan à confirmer son retour au premier plan, entérine la formation d'un championnat à deux vitesses.

L'Anglo-Celt Cup


Il existe quand même quelques motifs d'espoir d'assister cette année à un vrai combat et à un peu de renouvellement. Car sur les neuf comtés d'Ulster, sept peuvent retirer de légitimes motifs de satisfaction de leur campagne de league.
Antrim termine troisième de D4, avec 4 victoires au compteur, Armagh et Fermanagh ont décroché leur montée de D3 en D2, Cavan a gagné le droit de retrouver l'élite, tandis que Monaghan et Tyrone terminent respectivement 3ème et 4ème de D1.
Même Donegal, qui dégringole en D2 pour la deuxième fois en cinq ans, a produit des performances plutôt satisfaisantes , ne s'inclinant que d'un point contre Kerry et Galway et partageant les points avec Mayo.

Derry est Down sont eux les deux grands perdants de cette pré saison. Derry vient de connaître une nouvelle relégation (la troisième en quatre ans) pour se retrouver au plus bas niveau hiérarchique. Mais le petit espoir pour les Oak Leafers réside dans le retour de leur contingent du club de Slaughtneil (champion d'Ulster des clubs en 2016 et 2017).
Down, finaliste surprise en 2017, a joué de malchance avec des blessures en cascade et ne doit sa relégation de D2 en D3 qu'à une différence de points négative de -6 seulement (à égalité avec Cork).


Sean Cavanagh et Tyrone, vainqueurs en 2017


Donegal et Cavan qui se retrouvent ce dimanche à Ballybofey, sont les deux favoris de leur moitié de tableau et l'odeur de la finale se fera déjà sentir pour le vainqueur.
Le haut du "bracket" provincial sent la poudre, avec les retrouvailles entre Armagh et Fermanagh, les deux comtés s'étant mesurés en finale de D3 (pour une victoire des premiers de 2pts). Et le choc Tyrone-Mongaghan opposera tout simplement les deux favoris dans la conquête de l'Anglo-Celt Cup, malheur au vaincu...déjà.

Pronostic:

Champion: Tyrone

Finaliste: Donegal


Calendrier:

13 mai: Tour préliminaire: Donegal - Cavan, MacCumhaill Park à Ballybofey

19 mai: Quart de finale: Fermanagh - Armagh, Brewster Park à Enniskillen

20 mai: Quart de finale: Tyrone - Monaghan, Healy Park à Omagh

26 mai: Quart de finale: Down - Antrim, Páirc Esler

27 mai: Quart de finale: Derry - Donegal/Cavan, Celtic Park (Derry) ou St Tiernach's Park (Clones)

3 juin: 1ère demi-finale (haut de tableau)

10 juin: 2ème demi-finale (bas de tableau)

24 juin: Finale



Le bracket:


Tour préliminaire        
Quarts de finale Demis-finaleFinale
Colours of Leinster Council.svg Fermanagh 
Colours of Armagh.svg Armagh



Colours of Tyrone.svg Tyrone
Colours of Monaghan.svg Monaghan
Colours of Down.svg Down
Colours of Antrim.svg Antrim


Colours of Cork.svg Derry
Colours of Leitrim.svg Donegal
Colours of Laois.svg Cavan