All-Ireland 2014

lundi 29 juillet 2013

Pour un tour de grand 8

Un vent d'excitation a flotté sur Croke Park et sur le championnat, un vent annonçant le véritable lancement du All Ireland, un avant gout des quarts de finale du weekend prochain auxquels j'aurais d'ailleurs la joie d'assister.
Les quatre élus appelés à rejoindre les champions de province dans le top 8 sont, et finalement sans surprises, Tyrone, Cork, Cavan et Donegal.

Le but du weekend et l'un des plus étonnant de cette édition 2013 est l'oeuvre de l'avant-centre de Galway, Michael Meehan (déjà auteur de six points dans ce match), nous sommes dans les arrêts de jeu de ce Galway-Cork archi disputé, Galway a compté jusqu'à cinq points d'avance dans cette seconde période, et avait encore la main à un peu plus de cinq minutes du terme, avant qu'Aidan Walsh ne catapulte des deux mains le ballon au fond des filets de Breathnach, le gardien des tribes, auteur par ailleurs d'une très belle prestation,
un but suivi par une rafale de quatre autres points inscrits par O'Neill, Goulding, Sheehan et Michael Shields, permettant à Cork de s'envoler définitivement avec quatre points d'avance,
mais Galway se sera battu jusqu'à rendre son dernier souffle, et c'est là qu'intervient le but en question,  un free accordé sur la ligne des 13 mètres, dix joueurs de Cork sur la ligne de but, et Meehan balance sa mine,



Galway battu pour un point ne verra pas les quarts, mais revenant d'aussi loin, c'est une défaite qui pourrait presque avoir un gout de victoire, en tout cas, un parfum de promesses pour l'avenir, car l'équipe est jeune et peut encore s'appuyer sur un noyau issu des U21 sacré au moi de mai.

Le manager de Cork, Conor Counihan a gagné son pari, et seule la victoire compte, avec ses six changements et son style un peu "batard" faisant souvent évoluer son équipe à contre emploi, il aura eu la satisfaction de constater de très belles vertus de combat de la part de ses joueurs.
Voilà les rebels en quarts, un minimum probablement, mais Dublin s'annonce dans un Croke Park qui sentira la poudre samedi prochain, et il leur faudra sortir le match de l'année pour passer cet obstacle là, à n'en pas douter.
Mention à Patrick Kelly entré en jeu à la place de Alan O'Connor au milieu, il a parfaitement orienté le jeu dans le money-time,
le coaching de Counihan s'est d'ailleurs avéré globalement payant, puisque les joueurs sortis du banc ont eu un rôle déterminant dans le renversement de la fin de rencontre, à l'image de Pearse O'Neill et Sheehan.


Apparaissant dans l'antre mythique du sport gaélique pour la première fois depuis seize ans, Cavan, sans surprises, mais avec plus de difficultés qu'on pouvait le penser, notamment en première mi-temps, a mis fin à la belle aventure des footballeurs Londoniens (1-17/1-08).
Si Kerry partira grand favori du quart qui les opposera aux breffnis, il faudra tout de même sérieusement se méfier des hommes de Terry Hyland, tombés de peu en demi finale de l'Ulster face à Monaghan et vainqueur d'un match cardiaque au Celtic Park face à Derry en 3ème tour de qualifications.
Cavan-Kerry, ce fut aussi l'un des morceau d'histoire du comté, avec cette finale remportée en 1947 au Polo Ground de New York lors de la seule finale de AI jamais jouée sur un sol étranger.


Tyrone verra le mois d'aout,
après le coup de massue encaissé suite à la défaite contre Donegal au mois de mai, rien n'était moins sûr,
mais les "red hands" de Mickey Harte se sont remobilisés sur l'objectif du labyrinthe des qualifications, tapant dans des scénarios assez différents les uns des autres, Offaly puis Roscommon et Kildare, avant de dominer Meath dans un combat épique ce samedi.
Finaliste de la league en avril et battu pour un petit point par Dublin, Tyrone est en quarts, l'objectif minimal de cette saison, et tentera de prolonger la dynamique positive de ces qualifs face au champion d'ulster, Monaghan.
Les royals pourront eux regretter un arbitrage assez "flottant" dans les dernières minutes, mais aussi et surtout de ne pas avoir profité des rares mais franches occasions qui se sont présentées.
Une saison positive et prometteuse tout de même pour Meath, symbolisée par l'éclosion de jeunes talents comme Mickey Newman et l'excellent Eamonn Wallace, et qui aura l'occasion de s'étalonner en Division 1 de la league en 2014.

Donegal, tenant de la SAM, et champion d'Ulster déchu de son titre il y à une semaine, privé d'un élément clé en la personne de Mark McHugh, ne s'attendait pas à une promenade de santé sur les rives du Shannon, face à un Laois ayant taillé son chemin dans ce tournoi de rattrapage, et bien décidé à saisir leur chance.
Comme cela était largement prévisible, les débats se sont d'emblée orientés vers une partie d'échecs et un combat tactique entre McGuiness et son homologue de Laois, Justin McNulty, un combat qui a même viré à l'affrontement physique direct, les deux hommes devant être séparés car en venant aux mains.
Colm McFadden, avec ses six points, a largement pris sa part dans le résultat positif de Donegal, une semaine après un match frustrant pour lui en finale de l'Ulster.
Donegal est donc toujours en course pour conserver sa Sam Maguire, et il la défendra face à l'équipe même contre laquelle il l'avait conquise en septembre 2012, Mayo...


Un rappel du programme des quarts de finale de ce All Ireland disputés durant le Bank Holyday weekend.

Samedi 3 aout, à Croke Park
18h (heure française): Monaghan-Tyrone
20h Dublin-Cork

Dimanche 4 aout, à Croke Park
15h: Kerry-Cavan
17h: Mayo-Donegal

Le tableau des demis est également connu,
le 1er septembre , (vainqueur de Dublin-Cork) contre (vainqueur de Kerry-Cavan)
le 25 aout, (vainqueur de Monaghan-Tyrone) contre (vainqueur de Donegal-Mayo)






2 commentaires:

  1. Pour cavan ce sera difficile contre kerry... et si ils rejouent la même première mi temps que contre Londres ce sera plié assez vite... Mais tout le comté sera là dans les tribunes, alors que à mon avis il n'y aura pas des masses de kerrymen qui feront le déplacement. Ca pourrait jouer en notre faveur...

    Tyrone je pense va battre monaghan. Contre meath ils ont bétonné le milieu et la défense, et marqué plusieurs points assez spectaculaires. Monaghan n'a pas un milieu de terrain extraordinaire, et sincèrement a eu un peu de bol en faisant un hold up contre cavan et en tombant sur Donegal complètement à la ramasse. Justement je pense que Mayo pourra battre Donegal.

    Cork Dublin, dur à dire. Je pencherai pour Cork. Dublin n'a pas joué de matchs extraordinaires en c'ship cette saison. mais bon à domicile avec la hill 16 pleine à craquer, qui sait...

    RépondreSupprimer
  2. Cavan a montré de très belles choses et avec un peu de bol, aurait put se retrouver face à Donegal le 21 juillet, peut être (surement) pour le même destin que Monaghan, évidemment ils sont jeunes et face à une machine aussi huilée et expérimentée que Kerry...dur dur, quoiqu'il en soit, probablement l'équipe des 4 ou 5 prochaines années en Ulster.
    Pareil pour Tyrone et Mayo, mais Dublin quand même...je suis ok sur le fait que l'opposition en Leinster n'a pas été top niveau (quoique Meath) mais ils ont surement leur meilleur équipe depuis 30 ans, une marge phénoménale mais peut être murs pour l'an prochain, en tout cas je ne vois pas Cork les mettre dans les cordes pour de bons, ils ont des ressources c'est certain, toujours dangereux sur un grand rendez vous mais en fin de cycle, Dublin pour moi

    RépondreSupprimer