All-Ireland 2014

lundi 12 mai 2014

Les 10 questions majeures à J-6

A une semaine tout juste du véritable coup d'envoi du championship 2014, voici à coup sûr les dix questions majeures qui animent le monde de la GAA.


1) Les adversaires des dubs trouveront t-ils la parade au "kick outs" de Cluxton?


Aucun autre joueur sur le circuit ne pèse plus sur le jeu que le gardien de but des jacks, et la clé pour dérégler cette mécanique de précision est bien la capacité à tenir les dégagements du capitaine dubliner 70 minutes durant. Kerry et Mayo y étaient parvenus à peine plus d'une mi-temps avant de se disperser et de laisser "clucko" ajuster ses missiles sol-air à l'envie.
Cluxton a ses relais, Michael Darragh MacAuley, Diarmuid Connolly ou Paul Flynn autant que ses arrières latéraux peuvent assurer à la réception de ses dégagements aussi précis dans la latéralité que dans la profondeur.

2) Les jeunes pousses passeront t-elles le cap chez les "grands"?


Il n'existe jamais de garanties que des garçons performants en mars ou en avril poursuivent sur leur lancée l'été arrivé.
Parmi les éléments les plus prometteurs de cette nouvelle génération, on retiendra Cormac Costello (Dublin), Brian Hurley (Cork), Diarmuid Murtagh (Roscommon), Michael Argue (Cavan) ou encore Odhran MacNiallais (Donegal).
Costello, fraichement sacré en U21, aura probablement les meilleures chances d'exposition au plus haut niveau dans un collectif disposant d'une marge gigantesque, notamment sur le plan offensif. Tandis que Brian Hurley, auteur d'une superbe campagne printanière, pourrait être la nouvelle étoile d'un Cork en reconquête.

3) La chance tournera t-elle du côté du Kerry?


Fitzmaurice doit prier avant le début de ce championnat pour que les chats noirs qui ont élu domicile dans son jardin daignent choisir un autre lieu de résidence.
A la retraite de l'icône Paul Galvin sont venues s'ajouter les blessures du "gooch" (pour la saison) et de Kieran Donaghy (durée indéterminée).
La régularité aura manqué au kingdom durant une ligue en demi-teinte, Kerry sauvant finalement sans trop de peine sa tête en Division 1.
Le milieu devra se montrer bien plus présent physiquement et imposer sa marque d'entrée de jeu, ce qui ne fut jamais le cas durant la fin de l'hiver et le printemps.

4) SKY, un risque et (ou) une chance pour la GAA?


Un peu des deux probablement, l'arrivée du géant de l'audiovisuelle britannique dans le monde des sports gaéliques n'a pas manqué de susciter quelques controverses.
Le pay per view (avec le nouveau système GAAgo) et la manne financière qui l'accompagne ne pouvant que fragiliser encore un peu plus un système d'amateurisme déjà sérieusement remis en question au niveau inter-comté.
Les optimistes (dont je fais parti) argueront du fait que les dernières décisions d'importance prises par la GAA se sont avérées positives à long terme, gageons qu'il en sera de même pour l'arrivée de SKY et du système PPV.

5) l'Ulster toujours aussi indécis?


La province du nord reste, et de loin, la plus indécise et la plus relevée. Tenter de remporter un All-Ireland en partant de là peut être assimilé à une tentative d'escalade de l'everest.
La partie haute du tableau dans laquelle Tyrone et Down (qui s'affronteront en préliminaire ce dimanche) sera un vrai parcours du combattant, et chaque match une lutte à l'issue incertaine.
Plus encore que Derry (finaliste de la league), Tyrone, Donegal ou Cavan, c'est Monaghan, équipe la plus physique du pays qui semble un favori très crédible à sa propre succession.

6) Le carton noir, quel impact pour le premier championship de mise en place?


Cette league fut un laboratoire grandeur nature pour le tout nouveau carton noir dont l'application est entrée en vigueur au 1er janvier. Si on a put en évaluer les premiers effets au sortir de la saison régulière de cette Allianz Leagues, le véritable juge de paix sera évidemment le championnat.
Il faut espérer que, d'une part, les arbitres se mettront rapidement au niveau et jugeront de la façon la plus égale possible, et que d'autre part, les défenseurs ne seront pas systématiquement morts de trouille avant d'aborder un épaule contre épaule avec un millième de retard, car de source sure, les arbitres en lesquels les joueurs ont véritablement confiance se comptent sur la moitié des doigts d'une main, à savoir ceux sachant faire la différence entre joueur "dirty" et ceux qui ne le sont pas.

7) Dublin aura t-il droit à une véritable opposition ou s'échappera t-il, laissant le peloton loin derrière?


Il faut souhaiter pour l'intérêt de ce championnat que les Kerry, Mayo, Cork, Donegal, Tyrone et autre Monaghan sauront mettre en place un système suffisamment solide pour mettre à terre un tenant du titre qui semble intouchable après une league durant laquelle il aura su sortir vainqueur dans toutes les conditions de matchs aux scénarios bien différents.
Leur marge semble plus grande encore que l'an passé mais l'incertitude qui caractérise cette compétition (notamment en quarts ou demis) permet de penser que la partie n'est pas jouée et qu'aucun relâchement ne leur sera permis.

8) Vers un retour (provisoire) à la défense "blanket" pour casser la domination de Dublin?


La league a offert un festival de scores élevés et de spectacle.
Il est à souhaiter que cela se poursuive durant l'été, mais j'ai le pressentiment que quelques uns seront tentés par un retour au système défensif porté à son paroxysme par le Donegal de McGuinness.
Tout simplement parce qu'à ce jour, personne ne rivalise en terme de football avec l'équipe référence du moment, Dublin.
A moins d'un exploit défensif soixante dix minutes durant, existe t-il un moyen de mettre à terre Dublin.

9) La GAA orpheline du gooch, un successeur au maitre du jeu?


Le tout jeune retraité Tomás Ó Sé, affirmait récemment que Colm Cooper, dont il fut le coéquipier durant douze années, était le plus grand attaquant qu'il est jamais vu, et qu'ayant évolué au côté de Maurice Fitzgerald, autre légende offensive du Kerry, ces propos prenaient un sens particulier.
Cooper évolue clairement sur une autre planète, dans une autre dimension, il existe quantité de très bons joueurs sur le circuit actuel, mais aucun ne possède ce talent, cette classe naturelle, cette aura qui dépasse de loin le monde du football gaélique.
Le gooch peut craindre que son comté, sans lui, ne parvienne à remporter le titre, mais il peut dormir sur ses deux oreilles, son titre de légende vivante du jeu ne sera très probablement pas partagé ou approché cet été.

 10) ?


La dixième question est celle posée l'an passé à la création du blog, qui pour décrocher la SAM en septembre?  Laissez votre réponse via le sondage présenté ci contre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire