All-Ireland 2014

lundi 23 juin 2014

Munster, Connacht: du traditionnel en vue Ulster: Donegal plus fort qu'en 2012?




Même si l''actu du weekend est vampirisée par cet haluscinant Galway-Kilkenny en hurling, il reste malgré tout un programme de football assez riche a traiter, deux belles affiches provinciales sont sorties des demi-finales de ce weekend, des affiches traditionnelles, Kerry-Cork dans le Munster et Mayo-Galway dans le Connacht. Donegal qualifié pour sa quatrième finale d'Ulster consécutive et plus impressionnant que jamais. Derry éjecté d'entrée en qualifs, tour d'horizon des événements du weekend écoulé.

Munster, Cork et Kerry au rendez-vous mais sans convaincre

Dans le Munster, on est revenu à une forme de normalité du point de vue des écarts de score.
Les volées infligées par Kerry à Tipperary (+17) puis Waterford (+26) et par Cork à Limerick (+18) en 2013 faisaient craindre à certains que le championnat du Munster ne se réduise à une promenade de santé des deux monstres en vue de leur affrontement final.
Rien de tout cela en ce premier weekend estival, bien au contraire, un Cork malmené par un Tipperary audacieux, et ne devant son salut qu'à un rally de trois points réussi par sa star Aidan O'Shea pour une victoire étriquée (0-16/1-11), même si coach Cuthbert ne paraissait pas plus inquiet que ça devant les micros  "Ca n'était pas un grand jour oui, mais même lorsqu'ils nous menaient de trois points, je n'étais pas franchement inquiet, je ne me suis jamais dit qu'on était en train de laisser filer la rencontre".
L'homme de Bishoptown s'estimait même plutôt satisfait de la physionomie de cette demi finale provinciale, "Je disais avant ce match que si nous avions droit à un match compliqué, ça n'en était que mieux, ils nous ont mis sous pression et je pense que ça nous servira pour dans deux semaines (la finale)".

Tipp de son côté pouvait nourrir quelques regrets et avoir le sentiment d'une chance en or gâchée, mais après une belle campagne de league et une demi finale de haut niveau, les joueurs de Peter Creedon peuvent et doivent nourrir quelques ambitions dans le tableau du "back door" pour prolonger ce bel élan.

L'adversaire de Cork dans deux semaines sera donc Kerry, présent à ce niveau pour la dixième fois en douze ans, mais sans vraiment convaincre face à un Clare ne venant mourir qu'à quatre points (1-17/1-13).
 Le kingdom s'en est remis au rendement de Paul Geaney (6 points) et Bryan Sheehan (4 points) pour aller chercher une nouvelle finale face à l'éternel rival de Cork dans deux semaines.
Beaucoup dans le Kerry estiment que l'équipe est l'une des plus faibles depuis plus de vingt ans, et il est certain que les absences conjuguées de Galvin et Tomas O'Se (retirés) , de Colm Cooper et plus récemment James O'Donoghue (blessés), ne sont pas là pour faciliter la tâche de Fitzmaurice.
Kerry s'avance donc en outsider face à un Cork plus expérimenté et qui vient de subir une belle piqure de rappel face à Tipperary.
Il s'agira du 84ème crunch de l'histoire en championship.

Ulster, Donegal plus fort que jamais

Après avoir vu la veille Derry baisser pavillon face à Longford en qualif et Cork s'en sortir sans gloire face à Tipperary, on pouvait penser que ce weekend serait peut être plus délicat pour les favoris, et la première période de cette demi-finale pourtant à priori un brin déséquilibrée entre Donegal et l'underdog Antrim le laissait même croire.
Mais Donegal allait irrépressiblement enclencher la surmultipliée, s'envolant littéralement dans le premier quart d'heure de la seconde mi-temps, porté par ces wonder kids, Odhrán Mac Niallais et le petit Darach "jigger" O'Connor (fils de John O'Connor, star du Roscommon des 70s et 80s), pour aller s'imposer dans les grandes largeurs (3-16 à 0-12).
J'avoue d'ailleurs ma surprise de ne voir figurer ce dernier, ni dans l'équipe du weekend de GAA.ie, ni dans les top 3 des meilleurs joueurs du match dans le sunday game d'hier soir.

Souvent limitée quantitativement ces dernières années, ce Donegal se découvre un banc fourni, et semble pouvoir palier sans mal aux absences de cadres tels Karl lacey (le joueur de l'année 2012), Neil Gallagher et Rory Kavanagh (ces derniers pourtant annoncés sur le retour), ou aux sautes de forme de joueurs clés du secteur offensif tel Paddy McBrearty ou Colm McFadden.
Donegal a clairement impressionné ces adversaires en Ulster (et au delà) sur ces deux premières sorties face à Derry puis Antrim, laissant admirer une marge de  manœuvre dont McGuinness était loin de disposer la saison passée.

Les hills retourneront donc à St.Tiernach's Park le 20 juillet prochain pour une finale qui, si la logique est respectée, devrait être un remake de celle de l'an passé (et de la finale de D2 en league) face à un Monaghan qui reste sur deux succès face à eux, à moins qu'Armagh ne se rappelle ses heures glorieuses et ne décide de servir le grand jeu, réponse dimanche prochain.

Connacht: Galway met fin au quinquennat maudit.

Fiontán Ó Curraoin


Galway semble être enfin parvenu à amener ses jeunes pousses à maturité, et à faire fructifier cette fameuse génération de U21 sacré en All Ireland en 2013.
Les clés?  Une paire de milieux impériale (Fiontan O’Curraoin - Tom Flynn) et qui pourrait causer quelques soucis à son homologue de Mayo le 13 juillet prochain (probablement à Castlebar), un Shane Walsh de gala (6 points dont deux frees et un "45") et une défense parvenue à museler Adrian Marren et David Kelly pourtant très remuants en première période.
Une victoire qui sans être flamboyante fut relativement tranquille (0-16 à 0-11) et des tribes qui s'offrent surtout un grand retour en finale provinciale après cinq longues années d'absence.
Galway a donc trois semaines pour mettre en place son plan d'action face à un Mayo qui si il sera évidemment favori, a tout de même frôlé la catastrophe en demi face à Roscommon.  



Back door, Derry déjà débarqué

Après un parcours plus que convaincant en league ce printemps (finale de Division 1 perdue contre Dublin), Derry se voyait bien aller loin dans ce championship 2014. Mais le rouleau compresseur de Donegal est passé par là dés les quarts de l'Ulster et les hommes à la feuille de chêne se sont pris les pieds dans le tapis d'entrée dans ce tournoi de rattrapage, qui plus est chez eux et face à un Longford (2-16 à 2-14) pourtant privé de quelques uns de ces éléments clés (émigrés aux USA) et se débattant désormais dans les bas fonds de la division 4.

Mais le championship donne parfois des ailes offrant à ceux qui savent aller les chercher, des victoires aussi belles que surprenantes, et la joie des slashers au coup de sifflet final faisait vraiment plaisir à voir, dans un comté si peu habitué à ces moments de joie intense.
Les autres qualifiés de ce premier weekend de qualifs' sont Limerick qui a mis fin au parcours de la sensation de 2013, Londres (1-16 à 1-13), Laois sorti court vainqueur d'un beau combat face à Fermanagh (1-19 à 2-15), et un étonnant Wicklow tombeur d'Offaly (3-12 à 0-17) dont le coach Emmet McDonald n'aura pas survécu à cet énième échec, remettant sa démission après deux ans en poste dans un faithfull county au fond du trou. Il est, ce faisant, le premier manager débarqué de 2014.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire