All-Ireland 2014

jeudi 29 août 2013

Mayo tentera donc pour la septième fois en vingt-cinq ans de ramener la SAM , premier finaliste connu de cette édition 2013 après sa victoire sur Tyrone (1-16/0-13), les rouges et verts, qui avaient séduit sur le plan du jeu, notamment face à Donegal, ont fait preuve de qualités mentales remarquables au sortir de trente premières minutes plutôt compliquées (mauvais choix offensifs, innéficacité, débordés au milieu), autant de déboires qui les auraient fait passer par dessus bord ces dernières années.

Le bonheur de la victoire s'accompagne malheureusement pour eux d'un coup du sort, puisque leur scoreur vedette Cillian O'Connor, meilleur jeune footballeur en 2011 et 2012, et candidat crédible pour une troisième distinction, s'est blessé à l'épaule gauche en début de match et pour la troisième fois en moins d'un an.
D'autre part, le milieu de terrain, Aidan O'Shea, expulsé lors des dernières minutes du quart de finale face à Donegal, et ayant reçu un nouvel avertissement ce dimanche, sera suspendu pour la finale du 22 septembre.

Mais la prestation de Mayo, notamment offensive, face à un adversaire pourtant réputé pour sa solide défense, aura au moins confirmée que cette équipe n'était définitivement pas dépendante de son jeune attaquant.
Trois joueurs ont spécialement impressionnés, et leur poids sur le jeu et le résultat final est immense,
trois symboles de cette génération épanouie et mature, lancée vers un sacre qui fuit les westerners depuis pas moins de 62 ans, une éternité!

Ces garçons sont à peu près de la même génération, et après avoir été très peu utilisés lors de la dernière campagne, ils s'affirment comme des éléments clés de la cuvée 2013,  Seamus O'Shea (26 ans), le frère et coéquipier en club d'Aidan, n'était rentré qu'à 2 minutes de la fin en finale l'an passé, l'excellent arrière gauche Chrissy Barrett (26 ans), qui n'était même pas sur la feuille de match en septembre 2012, s'est avéré décisif face à Tyrone, tant sur ses qualités de placement, serrant de très près Darren McCurry , que sur sa capacité à porter le danger dans les 45 mètres adverses, ses deux points inscrits en fin de première mi temps à un moment ou Mayo était en souffrance ont pesés de tout leur poids.
Enfin, l'avant centre Alan Freeman (24 ans), a comblé à merveille le vide laissé par la sortie d'O'Connor, tirant les frees et exécutant en force et avec sang froid le penalty du début de deuxième mi temps.

Ces trois là étaient tous membres de l'équipe des U21 du comté qui remporta le All Ireland de la catégorie en 2006 à Ennis.

Dublin-Kerry...full house

La seconde demi-finale choc de dimanche prochain se jouera à guichets fermés, autrement dit 82 500 personnes prendront place dans l'enceinte de Jones road pour la plus grosse affluence de la saison.
La première demi avait attirée 65 345 spectateurs.

Eamonn Fitzmaurice a annoncé trois changements dans le quinze du Kerry,
Mark Griffin sera aligné au poste d'arrière central en remplacement de Killian Young blessé, au milieu Anthony Maher revient, mais la surprise relative vient de la non titularisation du grand tondu de Tralee, le puissant Kieran Donaghy à qui Fitzmaurice aurait préféré James O'Donoghue, j'insiste sur le conditionnel, car à quelques jours d'un tel match, on ne peut s'empêcher de voir dans une annonce de quinze aussi précoce, une tentative d'intox, même si Donaghy était déjà sur le banc lors de la finale de Munster face à Cork le 7 juillet dernier.

Du côté des dubs, rien ne filtre pour l'instant, le doute subsiste sur le poste de milieu offensif gauche, le choix de Jim Gavin se fera sur Diarmuid Connolly ou l'ancien capitaine du titre de 2011, Bryan Cullen, tandis que l'autre (traditionnelle) incertitude, concerne le poste 14 (avant-centre) entre Paddy Andrews et Dean Rock.
Pour le reste, sauf surprise, les vainqueurs de Cork seront reconduits.

All Ireland Minor

Avant que les seniors ne dominent Tyrone, les minors avaient montrés la voie en s'imposant confortablement face à Monaghan (3-19/1-12),
Roscommon et Tyrone se disputeront dimanche (en ouverture de Dublin-Kerry), le droit de les affronter en finale.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire