All-Ireland 2014

lundi 2 septembre 2013

Paidi O'Sé et Kevin Heffernan, le paradis parlait irlandais ce dimanche.

La demi finale entre Dublin et Kerry a attiré une moyenne de 823 000 spectateurs hier après midi (avec une pointe à plus d'1.200 000, soit 67% de part de marché, ce qui représente, et de loin, la meilleure audience de l'année en Irlande.

Ceux qui ont eu la chance d'assister à cette rencontre, à Croke Park évidemment, devant la télé chez eux ou encore au pub (comme moi), sur internet ou ailleurs, s'en souviendront probablement longtemps.

Cette rencontre fut un véritable must, une part de bonheur pur, tout y était réuni, l'intensité dramatique, l'engagement, le talent des acteurs, qu'ils fussent vêtus de bleu ou bien de vert et d'or, l'ambiance fabuleuse des jours de fête dans le temple du gaélique, le temps clément, et même l'arbitrage (mis à part le rouge qu'aurait largement mérité Jonny O'Brien pour sa faute grossière sur Cooper peu avant l'heure de jeu), tout y était, rien ne manquait, sauf la victoire pour cette somptueuse équipe de Kerry a laquelle il aura manqué un brin de condition physique et un banc de la longueur et du niveau de celui des dubs.
L'issue est cruelle pour le kingdom, mais la victoire de Dublin logique et méritée. Ce qu'on avait décelé chez les Kerrymen de fragilité physique et d'incapacité à tenir 70 minutes durant un niveau élevé et régulier contre Cork et Cavan, s'est révélé sur une fin de match de folie qui, comme il y à deux ans, aura vu les dubs s'offrir le scalp de gooch et ses potes.

Il sera temps d'ici les trois semaines qui nous séparent de la grande finale, de revenir sur les aspects tactiques et le déroulement du jeu à proprement parler, et aussi d'évoquer cette finale si prometteuse entre les deux plus belles formations du pays en cette année 2013. Il faut le temps de digérer et d'analyser un tel sommet.

Voici, enfin, le film hommage diffusé par la GAA sur le grand écran de Croker juste avant le début de la rencontre, et célébrant la mémoire de ces deux monuments que furent respectivement pour Dublin et Kerry, messieurs Kevin Heffernan et pàidi o'sé, tous deux décédés lors des douze derniers mois.

Un vibrant hommage a également été rendu au prix Nobel de littérature 1995, Séamus Heaney, décédé en début de semaine à l'âge de 74 ans.


Vive la GAA! vive le foot gaélique, et vivement le 22!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire