All-Ireland 2014

dimanche 24 août 2014

Same player shoot again!





Quel pied!!
Mayo et Kerry ont offert un véritable chef d'oeuvre à tous les fans de football gaélique, et joué avec les nerfs de leurs fans respectifs soixante-dix minutes durant pour finalement se quitter dos à dos à l'issue de cette première demi-finale du All-Ireland 2014 (1-16/1-16).
Les deux équipes devront donc à nouveau en découdre samedi prochain pour un replay qui se jouera au Gaelic Grounds de Limerick, le stade de Croke Park étant consacré le weekend prochain à une exhibition  de football américain universitaire.
Si un replay en demi-finale de All-Ireland n'est pas une rareté en-soi, le dernier datant de 2008 (entre Cork et Kerry), il faut remonter à 1983 pour trouver trace d'un match de ce niveau de compétition se disputant hors de Croke Park (au Páirc Uí Chaoimh pour un Dublin-Cork).

Et pourtant, il y avait de quoi rester sur sa faim après une première mi-temps tendue et verrouillée de toute part, Kerry virait en tête à la pause (0-09/0-05) et se retrouvait même en supériorité numérique suite à l'exclusion controversée de Lee Keegan à la 33ème minute.
Mais Mayo haussait le tempo et prenait les partenaires de Donoghue à la gorge, s'offrant jusqu'à cinq longueurs d'avance après le penalty transformé par Cillian O'Connor à la 58ème.
Dos au mur, Fitzmaurice tente alors son coup de poker et lance successivement Kieran O'Leary et le bouillant Kieran Donaghy dans la bataille, coup de maître car les deux hommes pèseront de tout leur poids dans une fin de match de folie,  ramenant Kerry à hauteur de Mayo dans les arrêts de jeu, Bryan Sheehan ratant même l'occasion d'offrir un succès inespéré au kingdom sur un coup franc ambitieux de près de soixante mètres juste avant que David Coldrick ne fasse retentir le coup de sifflet final, quel match! on en redemande! et le dernier weekend d'aout nous offrira donc deux chocs de haute volée avec cette demie à rejouer suivie le lendemain du rendez-vous tant attendu entre les dubs de Jim Gavin et le Donegal de McGuinness.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire