All-Ireland 2014

dimanche 30 mars 2014

Dublin ne change pas d'heure

Ce Dublin-Mayo laissera des traces, et les incidences du résultat d'hier soir pourraient même s'avérer plutôt...contradictoires.
"Clucko" voit rouge, rattrapé par ses vieux démons
En effet, pour ce qui concerne l'avenir immédiat des deux adversaires dans cette league, Mayo reste en très bonne position pour aller décrocher une place en demi-finales puisqu'il leur faudra s'imposer chez eux face à Derry, une tache autrement plus abordable que celle qui attends Dublin du côté d'Omagh (face à Tyrone), où le champion en titre devra aller chercher son salut, et qui plus est sans son capitaine et gardien emblématique, Stephen Cluxton, prié par l'arbitre Cormac Reilly, de regagner les vestiaires après un geste d'énervement sur Alan Freeman à la 30ème minute.

Mais au delà des conséquences concrètes pour la NFL, ce sont bien les dubs qui, une fois de plus auront marqué les esprits, à commencer par ceux de Mayo, une nouvelle fois coupable d'avoir laissé filer un match qui jusqu'au dernier quart d'heure, leur semblait promis.
Six points! c'est l'avance que comptaient encore les hommes de James Horan à la 55ème minute, et à ce stade, nombreux étaient certainement ceux qui, parmi les quelques 22.697 spectateurs présents, espéraient plus une défaite honorable qu'un improbable retournement de situation, et pourtant...

McManamon, sur une action calquée sur celle ayant amenée son but en demi du dernier championship face à Kerry, plaçait le ballon hors de portée de Hennelly, les mouches venaient de changer d'âne et les dix dernières minutes, portées par une vent de folie, voyaient Eoghan O'Gara, sorti du banc tel un diable de sa boite trouver deux fois le chemin des filets, laissant une défense de Mayo, pourtant irréprochable jusqu'alors, totalement sans voix.
Et le jeune McCaffrey manquait même l'occasion de faire sauter la banque sur l'ultime action, les deux derniers finalistes du All-Ireland se quittaient sur un score de parité 3-14/2-17 (23 à 23).

Le positif pour Mayo, une série de trois défaites face aux dubs interrompue et un point qui vaudra cher dans l'optique de la qualif' pour les demis de la league.
Le négatif...les rouges et verts ont encore offert une merveilleuse caricature d'eux mêmes, capables de sérieux et d'avancer en véritable rouleau compresseur près d'une heure durant avant de perdre son jeu et sa patience, se contentant de balancer de longs ballons stériles et surtout de s'écrouler tant physiquement que mentalement face à un adversaire réduit à 14 durant plus d'une mi-temps.
Dans le détail, Aidan O'Shea est une nouvelle fois largement passé à côté, et son début d'année laisse perplexe, Andy Moran impérial en première période s'est éteint doucement mais surement.
Une trouvaille tout de même côté Mayo durant cette campagne de league, le milieu de terrain Jason Gibbons et la confirmation du nouveau statut de Kevin McLoughlin.

Dublin a cru vivre un véritable cauchemar avant de mettre le feu à une fin de match improbable et de sauver les derniers espoirs de qualification. Gavin n'a pas enfoncer le clou publiquement par rapport au comportement de son capitaine Cluxton, dont l'exclusion aura certainement couté la victoire, il sait ce qu'il lui doit et connait son gardien star et ses failles, la carrière de "clucko" est parsemée de "pétages de plombs" à intervalles réguliers, le premier notable en 2003 lors d'un match de barrage face à Armagh lui vaut une exclusion et la mise au banc par son entraineur d'alors, Tommy Lyons, la dernière en date en 2011 l'avait vu asséner une belle manchette à l'ancien international irlandais et joueur de Liverpool, Jason McAteer, à l'occasion d'un match de bienfaisance à Dublin.

Au final, dublin préserve donc ses chances dans cette compétition mais, plus important, aura renforcé son emprise psychologique sur ses rivaux pour le titre suprême en septembre.
Dublin est resté à l'heure d'été, l'horloge ne se dérègle pas d'un cran.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire