All-Ireland 2014

mercredi 12 mars 2014

Analyse de la quatrième journée de NFL




En Division 1, le fait notable du weekend est bien évidemment la victoire nette et sans bavure de Kerry face à Tyrone 3-15 (24) à 0-09 (9) sous la pluie battante de Killarney. Une mise au point nécessaire après un début de saison compliqué et les mauvaises nouvelles (retrait de Galvin et blessure pour la saison de Cooper).
Si la performance de Kerry fut enfin collective, on retiendra tout de même le coup d'éclat de James O'Donoghue auteur d'un hat-trick mémorable en l'espace de 22 minutes! La prestation de Bryan Sheehan (8 points) est également remarquable puisqu'il effectuait à l'occasion de ce match son grand retour et connaissait sa première titularisation cette saison, mais l'homme du match choisi par la chaîne TG4 fut finalement le milieu David Moran, omniprésent et dont l'association avec Maher au centre fut une totale réussite.
Le contraste entre les deux mi-temps est véritablement saisissant, tant à la pause, nul ne pouvait prédire un tel écroulement des joueurs de Mickey Harte, encore parfaitement dans le coup (0-08 à 0-08). Le manager de Tyrone ne cachait pas sa colère et son dépit après le coup de sifflet final,
Dejected Tyrone following their defeat by Kerry at Fitzgerald Stadium in Killarney. Picture by INPHO/Cathal Noonan.
Sean Cavanagh (9) et ses partenaires, dépassés par la furia Vert et or
"Je compatis avec les fans qui ont effectué le long déplacement pour assister à ça" , avant d'ajouter "Depuis le temps que je dirige des équipes du comté, jamais au grand jamais il ne m'a été donné d'assister à une seconde période d'un niveau aussi indigne"
"C'est mauvais, très mauvais, aussi simple que ça...et c'est le genre de performance qui doit nous remettre sérieusement en question", 
Et de conclure,
"Ce n'est pas ce genre de chose que l'on attends de la part de joueurs évoluant avec le maillot de Tyrone, et on ne peut pas pointer tel ou tel individuellement, c'est un naufrage collectif, nous étions méconnaissables.

L'autre belle impression de la semaine vient de Dublin, large vainqueur (1-22 à 1-12) d'un Kildare dont il est décidément la bête noire et qui vient de subir sa troisième correction à Croke Park en moins d'un an.
L'homme fort des dubs dans cette league, Kevin McManamon (photo) s'est encore offert la part du lion avec 8 points (4 dans le jeu et 4 frees tous obtenus par lui même).
Voilà donc Dublin en position très favorable dans la course aux demis avant d'aborder la dernière ligne droite, laquelle se composera de deux déplacements délicats dans le nord (Derry et Tyrone) et d'un bis repetita de la dernière finale du All Ireland contre Mayo à Croker.




Ciaran Kilkenny and Dublin manager Jim Gavin on the bench at Croke Park. Picture credit: Ray McManus / SPORTSFILEMais le weekend du comté-capitale est assombri par un bien mauvais coup du sort.
La mauvaise nouvelle survenait rapidement dans la rencontre, puisque dés les premières minutes de jeu, le jeune et ultra talentueux Ciaran Kilkenny (ci-contre) se blessait aux ligaments croisés antérieurs du genou gauche, quittant ses partenaires et se voyant confirmer dimanche une indisponibilité pour le restant de la saison! Rejoignant ainsi à l'infirmerie et pour la même blessure, son co-équipier Kevin O'Brien.
Il faudrait aussi, d'ailleurs, commencer à se poser de vrais questions à propos de la préparation physique de (jeunes) joueurs de plus en plus sollicités, car ce type de blessures se multiplie dangereusement ces dernières années dans le football gaélique.
Kildare de son côté, vient de vivre une semaine compliquée, avec l'élimination des U21 face à Offaly et la large victoire de Kerry. Le choc qui s'annonce dimanche prochain sera à la vie à la mort face à un Kingdom revigoré et qui viendra jouer son maintien à Newbridge. 


Le choc de cette quatrième journée a  tenu toutes ses promesses sur le plan du suspens entre un Cork démarrant au quart de tour et un Derry jamais abattu, la course poursuite fut splendide, puisque après avoir compté jusqu'à 11 points d'avance en première période (2-09/0-04) grâce entre autre aux réalisations de John O'Rourke et Tomás Clancy, Les joueurs de Cuthbert voyaient, dans un premier temps, Derry se relancer par deux fois après les buts inscrits par Lynn et que McGuckin et revenir à -5 points (2-09/2-04) juste avant la pause.
A la 55ème minute, Enda Lynn envoyait pour la seconde fois le ballon dans les filets de Cork, Derry revenant alors à 2 points et même à une petite longueur (2-15/3-11) suite au coup de pâte de l'excellent milieu Fergal Doherty.
http://www.derrydaily.net/wp-content/uploads/2014/02/seanleomcgoldrick.jpg
Sean Leo McGoldrick (Derry)
Mais Cork maitrisait le "money time" et le ping pong final leur assuraient une victoire par la plus petite des marges (2-18/3-14) soit 24 à 23 , leur quatrième en autant de matchs depuis le début de cette league.
Derry, de son côté, est en train de se trouver un groupe et semble se passer à merveille de son attaquant vedette, Eoin Bradley, ce dernier ayant fait le choix de se consacrer à sa carrière de joueur pro de soccer à Coleraine (D1 nord-irlandaise).

Après sa victoire sur Kerry, Mayo n'envisageait rien d'autre que de ramener les deux points de la victoire de son déplacement à Mullingar face à un Westmeath mal en point et jouant certainement là sa dernière carte en vue du maintien sur sa pelouse.
La journée s'annonçait des plus tranquilles pour un Mayo menant de 9 points (2-04 à 0-01) après seulement 9 minutes de jeu (buts signés Lee Keegan et Mike Sweeney), mais c'était compter sans l'esprit de révolte qui allait alors animer la troupe du lake county , Kieran Martin (11ème) et James Doolan (32ème) ramenait Westmeath sur les talons de Mayo, Martin faisait même passer les marron et blanc devant juste avant la mi-temps (2-08/2-07). John Heslin offrait rapidement deux points d'avance à son équipe, mais le rêve prenait alors fin et Westmeath n'allait plus scorer le moindre point avant le but de James Doolan à la...70ème minute. Entre temps, Mayo reprenait pied à pied le contrôle du jeu et du match, Freeman (5 points dont 3 frees) envoyant ses fléchettes dans le coeur de cible, Mayo s'imposait finalement sans trembler malgré le but de Doolan dans les ultimes secondes (2-17 à 3-09) soit 23 à 18.
Le maintien quasiment assuré, les champions du Connacht peuvent maintenant viser plus haut et se relancer totalement dans la course aux demis, le leader Cork s'annonce au MacHale Park dés ce dimanche.

Meath's Kevin Reilly and Martin McElhinney of Donegal.
Martin McElhinney (Donegal) et Kevin Reilly (Meath)
En Division 2, on a bien failli assister à une double surprise. Down battu par un Galway revigoré et pouvant à nouveau croire au maintien aurait put être imité par Donegal en grande difficulté sur ses terres face à un Meath méconnaissable et ne lâchant pas le moindre pouce de terrain, les hills ne devant leur salut qu'à un superbe free transformé par Michael Murphy à quelques secondes du terme, arrachant ainsi le nul (1-12 à 1-12) et préservant leur première place avant d'aller défier Down en fin de semaine.
Une chose est désormais parfaitement claire après cette quatrième journée de D2, les deux promus seront issus de la province d'Ulster, puisque pour accompagner un Donegal dont on voit mal comment il pourrait laisser échapper la montée, la bataille opposera Down, Monaghan et Armagh dans un mouchoir de poche.

En D3 aussi, les choses se décantent, Cavan et Roscommon ayant décrochés leur quatrième victoires respectives (plus difficilement pour Roscommon) et se dirigeant tout droit vers le finale de la division et la promotion à l'étage supérieur. Dans le wagon de la descente, Offaly semble avoir sa place réservée après une nouvelle défaite à domicile devant Longford.

Dans l'échelon le plus bas de la hiérarchie enfin, le sommet de la journée est revenu à Tipperary, beau vainqueur de Clare au Semple Stadium (3-09 à 0-14) et qui s'empare de la première position.
Ce weekend aura aussi vu Londres et Carlow conquérir leur première victoire de la saison et laisser la peu enviable place de plus mauvaise équipe du pays à Waterford.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire