All-Ireland 2014

vendredi 15 novembre 2013

GAA/GPA All stars 2013, le debrief

Une semaine après la grande cérémonie annuelle de remise des prix de la GAA/GPA, il est temps de revenir sur le verdict de cette édition 2013, "it was about time" diront certains..."better late than never" dirais-je.

Une soirée un peu "frugale" pour certains, pas de places pour tout le monde en salle,  fish & chips et mini burgers au menu. Résultat, la plupart des participants ont du se contenter de regarder la cérémonie à la télé et de grignoter debout dans une salle de réception de Croke Park, certains comme le gooch, pourtant pas parmi les plus déshérités de la soirée, l'avait mauvaise, surtout en ayant connaissance du bénéfice net réalisé par l'association cette année grâce aux affluences lors des phase finales de football et de hurling (avec replay pour la finale).

Concernant l'aspect sportif, le XV all-star de l'année est conforme à la plupart des pronostics ébauchés ici ou là. Le titre de "best player of the year" aussi, revient au favori, même si Colm Cooper voir Stephen Cluxton pouvaient légitimement y prétendre, MDMA fut bel et bien l'homme clé du titre pour les dubs, et sa régularité jamais démentie a parlé en sa faveur.

gardien-  

Stephen Cluxton (Dublin)
même si il en a peut être laissé passer un ou deux de trop, ses dégagement "laser" et ses "balles mortes" ont pesés très lourd, l'incontestable numéro 1 de ce poste clé. Ses coéquipiers semblent confient quant à sa volonté de rempiler.

Arrières-

Colin "wendle" Walshe (Monaghan)
L'un des des deux représentants des surprenants champions d'Ulster dans ce XV 2013,  le jeune (23 ans) full back capable d'évoluer sur les postes 2, 3 et 4 ne s'est jamais troué et fut peut être le meilleur joueur de son équipe lors du quart perdue face à Tyrone.

Dublin's Rory O'Carroll.Rory O’Carroll (Dublin)
Pilier d'une défense souvent décrite (à tort) comme le point faible des dubs, ce polivalent (foot et hurling) obtient à 24 ans et après quatre saisons au niveau senior, une consécration méritée.

Keith Higgins (Mayo)
On dit que seul le jardinier de Croke Park à couvert plus de terrain que lui cette saison, deuxième sélection consécutive pour cet homme clé du système de Mayo, le meilleur full back de l'année.


Milieux défensifs


Lee Keegan (Mayo)
Il a inscrit des points lors de chacun des matchs de Mayo dans ce championship, défenseur de classe. 


Cian O’Sullivan (Dublin)
milieu défensif "de métier", il est descendu d'une ligne avec grand succès en deuxième mi-temps lors de la phénoménale demi finale contre Kerry pour tenir en respect le gooch.

 Colm Boyle (Mayo)
Il a chipé une place promise à Donal Vaughan au prix d'une grosse performance en finale et décroche son premier all star.



milieux-


Michael Darragh MacAuley (Dublin)
Le joueur de l'année,  infatigable dynamo du milieu dublinois. Bien plus que le cheval de trait raillé par certains. Rien que pour sa passe aussi géniale qu' improbable envoyant McManamon au but contre Kerry, il mérite son titre.


Aidan O’Shea (Mayo)
L'homme à la mèche la plus fameuse de la GAA figurait déjà, comme MDMA, dans la pré sélection de 2012, et comme son homologue des dubs il connait son premier allstar. Un quart de finale de feu contre Donegal suivi de deux derniers matchs un peu décevants qui ne lui auront pas couté une exclusion du XV.



milieux offensifs-



Paul Flynn (Dublin)
3ème all-star de rang pour le joueur des Fingallians, milieu offensif ultra polyvalent, parcours sans fautes pour ce superbe footballeur.


Colm Cooper (Kerry)
8ème présence dans une équipe de l'année! l'homme des records. Apparaissant pour la première fois au poste d'avant-centre, il sort un match référence face à Cork et une première mi-temps de rêve contre Dublin, il maintient un niveau de jeu proprement exceptionnel.


Sean Cavanagh (Tyrone)
Nommé homme du match trois fois de suite (Kildare, Meath, et Monaghan), auteur de sa plus belle saison depuis 2008, son tackle controversé sur McManus en quart de finale ne pouvait pas lui couter une place méritée.


attaquants-

 

 

James O’Donoghue (Kerry)
L'un de mes chouchous de cette jeune génération, ses 2 buts et 3 points contre Dublin donnent un avant-gout de ses gigantesques capacités et justifient sa première nomination.

Bernard Brogan (Dublin)
Un diesel, une saison sur le mode crescendo pour arriver au sommet de son art au meilleur moment, "Berno" fut l'homme du match de la finale avec ses 2 buts.

Conor McManus (Monaghan)
L'exceptionnelle campagne provinciale de Monaghan doit beaucoup à cet attaquant trop sous côté, et qui pourrait peut être avoir sa statue à Clones sans ce satané tackle de Cavanagh en quart.





 
Le titre de meilleur jeune joueur de l'année 2013 est logiquement revenu au phénomène des dubs, Jumping Jack flash "baby face" McCaffrey. Il devance Cillian O'Connor, talent brut mais au parcours jonché de blessures qui ne remportera pas une troisième distinction consécutive dans cette catégorie.
Son match contre Cork en quart couronné par ce but décisif fut son apothéose, il n'a pas fini de gagner des titres.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire