All-Ireland 2014

jeudi 21 novembre 2013

Coupe du monde de rugby 2023, Croke Park en vaisseau amiral du projet irlandais!



Du rugby international à Croke Park à l'horizon 2023!
L'Irlande envisage de présenter un dossier de candidature pour l'organisation de la coupe du monde de rugby 2023 cette semaine.Le projet ambitieux verrait les rencontres se disputer de part et d'autre de la frontière séparant l'île en deux (République d'Irlande et Irlande du nord rattachée au royaume-uni), puisque contrairement au soccer, l'équipe d'Irlande de rugby est Œcuménique et rassemble des joueurs originaires du nord comme du sud.
Leo Varadkar, ministre des sports irlandais
Un tel événement représenterait une étape majeure depuis les accord de paix dits du "vendredi saint" en 1998 qui avaient mis fin à trois décennies de violence en Irlande du Nord .

L'IRFU (fédération Irlandaise de rugby) murit cette idée depuis plus d'un an ,s'inspirant de l'organisation réussie par la Nouvelle-Zélande, semblablement peuplée, en 2011.  
Le ministre des Sports , Leo Varadkar , a obtenu mardi l'accord des autres membres du gouvernement pour la présentation du projet.«C'est probablement le plus grand événement qu'un pays comme l'Irlande pourrait organiser, nous sommes trop petits pour les Jeux olympiques et la Coupe du Monde de football,  la fierté nationale engendrée par un tel évènement serait immense", a déclaré Varadkar lors d'une conférence à la fédération internationale de rugby." La deuxième raison est que même durant les moments les plus difficiles des troubles , le rugby en Irlande a toujours été un sport fédérateur. Pour nous,  ce serait juste un magnifique symbole du chemin parcouru depuis les années noires".

 
L'Afrique du Sud, hôte de la très symbolique coupe du monde de Rugby 1995 ainsi que du mondiale de football 2010, a également annoncé son l'intention de présenter sa candidature .La France, co-organisatrice de cette compétition en  2007 aurait aussi exprimé un intérêt pour l'édition 2023. 


Dublin travaille en étroite collaboration avec l'exécutif nord-irlandais sur la proposition et peut également compter depuis cette semaine sur le soutien de l'Association Athlétique Gaélique  (GAA ), dans le cadre d'une utilisation de Croke Park, quatrième stade d'europe par sa capacité (82,300 places) ainsi que d'autres stades de GAA du pays, tous aussi grand voir plus grand que le deuxième stade de rugby du pays, le
Thomond Park de Limerick (Munster), même si la plupart nécessiteraient d'importants travaux de rénovation pour l'organisation dune compétition internationale majeure.

Le président de la GAA, Liam O'Neill a dû consulter les membres du conseil  afin de permettre une utilisation de ses stades par d'autres sports comme cela avait déjà été le cas en 2005. la GAA avait alors modifié ses strictes règles d'exclusion des sports "britanniques" pour permettre aux sélections de rugby et de soccer de jouer leur rencontres internationales à Croke Park durant les travaux de remplacement du vénérable Lansdowne Road par le rutilant AVIVA Stadium.


Une décision historique, puisque Croke Park, stade national de football gaélique et de hurling et maison mère de la GAA, fut le lieu du premier " Bloody Sunday " en 1920, lorsque les troupes paramilitaires britanniques firent irruption sur la pelouse lors d'un Dublin-Tipperary et firent feu, tuant 14 personnes, dont un joueur (Michael Hogan). Le nom de ce dernier fut par la suite donné à la tribune principale du stade.



A packed Hill 16 at Croke Park on 24 February 2007
Les hymnes à Croke Park avant Irlande-Angleterre, le 24 février 2007 (victoire irlandaise 43-13)





Jusqu'en 1971, le GAA interdisait à ses membres sous peine d'exclusion de jouer ou même d' assister à des match de soccer et de rugby,  et le match du tournoi des six nations chargé de symbole contre l'Angleterre à Croke Park en 2007 marqua un moment important dans les relations anglo-irlandaises .


Par ailleurs, il est à noter que cette ostracisme ne touche en aucun cas d'autres sports d'origines "non britannique", puisque de nombreuses rencontres universitaires de football US sont régulièrement organisée dans l'enceinte de Jones road.





Varadkar a déclaré que l'organisation d'un telle compétition  pourrait stimuler l'économie en difficulté du pays, avec un possible bénéfice net d'environ 800 Millions d' € et des centaines de milliers de fans du monde entier venant consommer dans le pays , selon un rapport préparé pour le gouvernement par le cabinet de conseil Deloitte & Touche.La Coupe du Monde de rugby sera organisée par l'Angleterre en 2015 puis par le Japon en 2019 , à cette occasion, le tournoi de disputera pour la première fois hors d'Europe ou des puissances traditionnelles de l'hémisphère sud , la Nouvelle- Zélande, l'Afrique du Sud ou l'Australie.Le président de l'IRFU qui travaille sur le projet depuis 2011 en collaboration avec les gouvernements du nord et du sud a déclaré «Nous y voyons une fantastique opportunité pour l'Irlande en tant qu'île et pour le sport irlandais tout entier ". 


La décision du board international de rugby sur l'attribution de la coupe du monde 2023 sera rendue en 2016.



*Croke Park a détenu pendant près de trois ans (de mai 2009 à mars 2012) le reccord d'affluence pour un match de rugby de club, la demi finale de H-cup opposant le Munster au Leinster attira en effet 82.208 personnes, avant que ce record ne tombe au bénéfice de Wembley lors d'un match entre Harlequins et Saracens le 31 mars 2012 avec 83,761 fans rassemblés dans le mythique stade londonien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire