All-Ireland 2014

dimanche 7 août 2016

GAA World Games 2016 (3) - l'Allemagne

Afficher l'image d'origine



L'Allemagne connait à l'instar de la France, qu'elle affrontera d'entrée en match de poule mardi matin, un vrai développement dans la pratique et la création de clubs. Des deux côtés du Rhin, les communautés d'expats irlandais ont largement contribué à introduire les sports gaéliques mais les allemands semblent se prendre au jeu et le nombre de non-irlandais est en constante progression.
De plus en plus de grandes villes comptent désormais leur équipe, Berlin, Munich, Hambourg, Darmstadt, Dusseldorf ou Augsburg et pour la première fois une sélection s'apprête à participer aux World Games. Même si son vécu est bien moindre que celui de l'équipe de France, l'Allemagne voudra se placer au mieux sur la nouvelle carte du foot gaélique mondial.

Le capitaine de la Gälisch manschaft, Robert Henneberg nous dévoile le paysage du football gaélique dans son pays.

  

GFC: Bonjour Robert, comment as tu découvert le football gaélique et qu'est ce qui t'a attiré dans ce sport?
RH: J'ai découvert ce sport en apprenant la langue gaélique. Pour ce qui est de l'attirance pour le football je dirais que j'aime beaucoup la combinaison de tactique et d'adresse et le fait que ce sport soit également ultra complet physiquement.
GFC: Depuis quand les sports gaéliques sont t-ils implantés en Allemagne?
RH: Je dirais que cela doit faire une quinzaine d'années mais la plupart des clubs ont été crées au cours des deux dernières années et on constate vraiment une forte expension ces derniers temps.
GFC : Les expats irlandais sont t-ils à l'origine de la création de clubs et de la pratique et quelle est la proportion d'Allemands dans les clubs?
RH: La plupart des pratiquants sont irlandais oui mais la proportion d'Allemands et même de joueurs de toutes origines est en progression constante.
GFC: Selon toi, qu'est ce qui pourrait changer dans l'attitude la GAA vis à vis du développement des sports gaéliques dans les pays ou la pratique est récente?
RH: Les structures et l'organisation locale pourraient probablement bénéficer de plus de soutien afin de supporter la charge de travail en nette augmentation avec le plus grand nombre de clubs.
GFC: Il s'agira de la première participation d'une sélection allemande à des World Games, quels seront vos objectifs?
RH: C'est raccord avec l'actu, je dirais que nous allons participer avec un authentique esprit olympique, nous sommes gonflés à bloc et vraiment excités d'être présents. Nous allons nous défoncer et l'apetit vient en mangeant alors on verra bien au match le match.
GFC: L'équipe a t-elle un surnom et avez vous un cri de guerre avant et (ou) après les matchs?
RH: ah...pour ça on encore un peu trop "neufs", on aura notre premier vrai entrainement en tant que sélection lundi et nous n'avons jamais disputé de rencontre jusqu'à présent.


Le groupe Allemand

Robert Henneberg (Berlin, 26 ans) 
Lorenz Häusl (Augsburg, 29 ans) 
Andreas Magerle (Autrichien du club de Vienna Gaels, 38 ans)
Daniel Winter (Düsseldorf, 28 ans) 
Sascha Kornmann (Düsseldorf, 32 ans) 
Malte Lampart (Berlin, 29 ans) 
Marc Heitzmann (Berlin, 32 ans) 
Markus Lutz (Augsburg, 26 ans) 
Thierry Gross (Augsburg, 23 ans) 
Tobias Horn (Augsburg, 24 ans) 
Simon Däubler (Augsburg, 28 ans) 
Daniel Vienken (Munich, 32 ans) 
Johannes Wruck (Munich, 21 ans)

*L'allemagne est placée dans le groupe B avec la France, San Francisco, Oman et Pekin. 

Site officiel: http://www.german gaa.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire